mercredi 1 mai 2013

Crêperie des Lutins

Récemment, je me suis égaré au beau milieu de la forêt de Brocéliande (ma main au feu qu'un lutin malfaisant s'était amusé avec les panneaux de direction !). A minuit, parcourant toujours cet interminable sentier de randonnée, prêt à renoncer, quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'aperçu au loin un feu de bois. Poussé par ma curiosité, je m'y aventure et, ébahi, subjugué, je me retrouve en compagnie des créatures les plus étranges qui soient. Nombreux sont ceux qui m'ont conté des légendes sur les habitants de Brocéliande, mais croyez bien qu'entendre des histoires sur des petits êtres habitants les forêts et se retrouver incrusté dans une soirée dont les convives sont essentiellement composés de farfadets, gnomes, dryades et autres korrigans, ce n'est pas du tout la même expérience ! Ce fut une soirée aussi magique que vous pouvez l'imaginer, pleine de lutins farceurs, fumeurs de pipes, riant et dansant sur les branches et les champignons; un cuisinier hors pairs qui réussit à satisfaire mon appétit après une cinquantaine de galettes de la taille d'une noix; un vieux lutin farceur assis sur ses bouteilles emplies d'une mixture étrange qui m'aurait sûrement fait voir des êtres volants multicolores s'ils n'étaient pas déjà présent ! Merlin lui-même s'est joint à notre petite sauterie enchantée, il me repéra aussitôt, puisque j'étais le seul aussi grand que lui, et, sûrement vexé de ma hauteur, il brandit vers moi son vieux bâton qui me fit rire aux éclats. Lorsque je rouvris les yeux, j'étais chez moi, dans mon lit, hanté par cette soirée.
Afin de rendre hommage à tous ces convives à qui je ne pouvais m'empêcher de penser, j'ai dessiné ces quelques aquarelles, fidèles aux personnages que j'ai rencontré ce soir-là. Profitez donc, mortels, et allez retrouver l'ambiance de cette soirée à la crêperie des lutins de Saint-Malo. J'ai enfermé dans leur cartes tous les portraits de ces personnages, leur bonne humeur et bien sûr, la magie de cette soirée féerique.